• Et vous a-t-on parlé de notre lycée ?

    Ça y est, les vacances de Noël sont là ! Il serait grand temps d'évoquer le Lycée Français Saint-Louis (LFSL) car, oui, au milieu de tout ça, nous travaillons, aussi !

    Ça y est, les vacances de Noël sont là ! Il serait grand temps d'évoquer le Lycée Français Saint-Louis (LFSL) car, oui, au milieu de tout ça, nous travaillons, aussi !

     

    Et vous a-t-on parlé de notre lycée ?

     

    Brève présentation:

      Le Lycée Français Saint-Louis accueille 633 élèves en 2015-2016 du CP à la terminale. Les enfants plus petits sont accueillis à la Förskola, jardin d'enfants suédois, 72 enfants qui peuvent ensuite intégrer le CP. Conventionné avec l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger (AEFE), le lycée fait partie du réseau des 494 établissements gérés dans 135 pays.

    Résultat de recherche d'images pour "lycée français saint louis stockholm" Et voici le site principal divisé entre la bibliothèque municipale, Essinge Skolan (école primaire suédoise de la commune), Förskola, Primaire et Collège Saint-Louis. Une cour commune et quelques jeux extérieurs.

    Comme en France, nous avons un CDI admirablement mené par Anne, une germaniste invétérée, et sa collègue Stéphanie.

     

    La partie lycée quant à elle se situe à 5min de là, l'annexe, comme on l'appelle. Il s'agit d'un étage dans un immeuble hébergeant entreprises et divers services. Autant dire que le cadre est splendide. Chaque salle a vue sur le lac Mälaren, des berges sauvages ou habitées, des pontons, des bateaux etc. Bref, en hiver comme en été, on a vite fait d'avoir la tête ailleurs ! Qui suit, l'intérieur:

    Résultat de recherche d'images pour "lycée français saint louis stockholm" Image associée Résultat de recherche d'images pour "lycée français saint louis stockholm"

    Les lycéens sont responsables de l'entretien des espaces communs. 

    Les conditions de travail sont quand même optimales. De multiples personnes-ressources travaillent sur place, ce qui est vraiment bien pour le diagnostique, la gestion et le suivi des élèves en difficulté, des situations lourdes etc. On trouve notamment un RASED (réseau d'aide des élèves en difficulté) + une infirmière + un pédagogue spécialisé + un curateur.

    En France, ces services se partagent entre plusieurs établissements et se raréfient...

    Pour avoir un aperçu des équivalences entre systèmes suédois et français:

    Enseignement secondaire  - Age / Ålder 

    Lycée

    Terminale         17 / 18          GY 3 Gymnasium  

    1ère                 16 / 17          GY 2  

    2nde                15 / 16          GY 1  

    Collège

     3ème              14 / 15         Grundskola – Åk 9 Högstadiet

    4ème              13 / 14          Grundskola – Åk 8    

    5ème             12 / 13          Grundskola – Åk 7  

    6ème             11 / 12          Grundskola – Åk 6 Mellanstadiet

    Primaire

    CM2             10 / 11          Grundskola – Åk 5    

    CM1              9 / 10          Grundskola – Åk 4    

    CE2              8 / 9           Grundskola – Åk 3 Lågstadiet

    CE1              7 / 8            Grundskola – Åk 2  

    CP                6 / 7           Grundskola – Åk 1  

     

    Petit clin d'oeil ;)

     

    L'inscription à un lycée français de l'étranger n'est pas gratuit et varie énormément. A Londres par exemple, il faut compter entre £2,339 et £3,757  par trimestre. A quoi on ajoute les frais de cantine et de garderie, l'inscription aux examens. A New York: $35 250 l'année.

    Ouvrez bien vos yeux, à Stockholm, c'est de la rigolade à côté !

    1 100€ pour l'élémentaire, 1 210€ pour le collège et 1 375€ pour le lycée (à l'année).

    Cela est dû au fait que la scolarité soit entièrement gratuite en Suède. Entièrement, ça veut dire: fournitures et manuels scolaires peu importe le niveau, la demi-pension, les sorties et voyages scolaires. C'est assez dingue !

     

     


  • Commentaires

    1
    Nann
    Samedi 14 Janvier à 12:49
    Super ce système éducatif
    2
    mamie
    Samedi 14 Janvier à 21:12

    On se demande pourquoi nos gouvernants ne désirent pas copier ces systèmes d'éducation. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :